Comment le mojito est-il devenu un succès mondial ?

Le Mojito est le cocktail le plus apprécié dans le monde. Dans une soirée, une réception, une fête d’anniversaire ou un party entre amis, le Mojito est toujours la bienvenue.

L’histoire du mojito

L’histoire du Mojito repose sur la vieille légende qui est liée à l’arrivée de Francis Drake et de son équipage dans la magnifique ville du Cuba. À ce qu’on raconte, vers le XVIe siècle, le grand navire armé de l’explorateur a jeté l’ancre sur la rive de l’Isla de la Juventude. Au cœur de ce lieu paradisiaque, en dehors des vols et des pillages, les pirates se sont également trouvé une nouvelle merveille, le tafia. Il s’agit d’une eau-de-vie particulièrement typique de région, elle fait à partir de sirop de canne à sucre et de feuilles de menthe. C’est la version originale du Mojito et « el draque » ainsi que ses compagnons semblent y avoir pris goût. Quelques décennies plus tard, en 1910, la recette du Mojito a subi une légère modification. Le rhum a pris la place du tafia et la saveur de la menthe est encore rehaussée par l’ajout d’un troisième élément : le citron vert. Frais, légèrement aigre et piquant, parfumé à la menthe, c’est la recette de base du Mojito comme vous la connaissez tous aujourd’hui. Pour ce qui est de son nom, il est dérivé du mot « mojo »,un ancien langage des esclaves africains qui s’occupaient en ces temps des champs de canne à sucre.

A lire aussi : Déjeuner au bureau : Et si on commandait un plateau-repas ?

Le Mojito a été classé comme étant le cocktail national de Cuba en 1920.

Les ingrédients clés

Ayant connu un succès grandiose dans son pays d’origine, sa réputation s’est vite répandue dans les quatre coins du Globe. Bien sûr, le célèbre journaliste américain Ernest Hemingway y est pour quelque chose. En effet, ce journaliste avait vécu au Cuba entre 1939 à 1960. Cette longue période lui a offert le temps de bien savourer et de distinguer le goût authentique du Mojito. Entièrement conquis par le délice de ce cocktail, Hemingway l’a même introduit dans l’une de ces œuvres à travers la phrase « mon Mojito à la Bodeguita del Medio, mon Daïquiri à la El Floridita ». Depuis, le Mojito est entré dans les États-Unis, l’Europe et la France.

A lire en complément : Couteaux de Thiers : tout savoir sur ce savoir-faire ancestral

Afin de pouvoir concocter un Mojito digne de ce nom, il vous faudra réunir les ingrédients clés suivants :

  • Le rhum : Il est la base du cocktail. Cependant, il est important de choisir le rhum idéal qui pourra vous apporter le goût tant aimé du Mojito. Parmi les nombreux types de rhum existant dans le monde, voici donc ceux qui sont les plus qualifiés pour la conception du parfait Mojito : le Havana Club cubain, l’Isautier et la Charrette appartenant à l’île de la Réunion et le Dzama de Madagascar.
  • La menthe : Les feuilles et les tiges sont essentielles pour donner du parfum et de la fraîcheur à la boisson.
  • Le citron : Il est nécessaire pour rehausser le goût du cocktail. Pour cela, faites votre choix entre le citron vert, le citron jaune et le combava.
  • Du sirop de sucre : Il peut être fait avec du sucre roux ou du sucre blanc.
  • Du jus de fruit : Il est uniquement destiné à la préparation du Mojito sans alcool. Dans cette autre version, privilégiez les fruits exotiques comme la goyave et la mangue.

La véritable recette du mojito cubain

Si vous ne le savez pas encore, le Mojito cubain a une recette bien spécifique. Pour cela, il faut de véritables glaçons, du sucre blanc, des tiges de menthes macérées et enfin, des feuilles de menthe. Au début de la préparation, vous allez écraser les tiges et les feuilles de menthe dans 2 cuillères à café de sucre blanc. Ensuite, vous ajoutez le jus d’un quart de citron vert au mélange précèdent et, à la fin, le tout sera incorporer avec : 4,5 cl de rhum cubain, 9 cl d’eau pétillante ainsi que des glaçons.

Les variétés de Mojito

Actuellement, il existe de nombreux Mojito :

  • le MojiDos : c’est un mojito sans alcool ;
  • le Mojito bio : toujours sans alcool, de couleur rouge et au goût de fraise, de framboise ou de betterave rouge ;
  • le Mojito basque : fabriqué avec une liqueur verte issue des Pays basques.

Les étapes de fabrication d’un vrai mojito cubain demandent un certain savoir-faire, mais aussi un temps de préparation assez longue (2 à 3 minutes pour un verre). En plus, vous aurez besoin des ingrédients de bonne qualité. Cependant, de nos jours, vous pouvez fabriquer rapidement du Mojito à l’aide d’un Shaker où tous les ingrédients sont mélangés d’un coup grâce à de fortes agitations du récipient. Ainsi, la préparation ne prend que quelques minutes et il ne reste plus qu’à verser le cocktail dans des verres et y ajouter de l’eau gazeuse.

Comments are closed.