4 raisons pour lesquelles tout le monde devrait manger bio

Les besoins d’une plus grande production ont poussé de nombreux géants agricoles à user de nombreuses stratégies comme les OGM ou les pesticides. Cela n’est pas sans conséquence sur la santé. De plus en plus de personnes décident donc de se tourner vers une alternative plus saine qui est de manger bio. Découvrez 4 bonnes raisons qui justifient cela.

Quels avantages à manger bio ?

Les aliments et produits bio occupent une place de plus en plus importante dans les rayons des supermarchés. L’agriculture bio veut principalement permettre aux consommateurs de pouvoir se nourrir en toute quiétude. La recette : réduire considérablement l’utilisation les pesticides et produits chimiques afin d’avoir des cultures plus saines. De quoi pousser les sceptiques à joindre les rangs. Mais c’est bien parce que le bi a plein de mérites.

Manger bio: meilleur pour la santé

Ne contenant qu’une quantité très négligeable de résidus de pesticides et de métaux lourds, les produits bio réduisent la présence des substances toxiques dans notre corps. Certains produits de la culture conventionnelle ont même quelques fois été source d’intoxication alimentaire. Les produits bio contiennent beaucoup d’antioxydants et de polyphénols, des éléments qui sont très bons pour la santé. Ces substances réduisent les risques d’accidents cardio-vasculaires, de cancer et ont de nombreux avantages sur le plan nutritif. Les produits bio sont réputés aussi pour contenir plus de vitamines et d’oligo-éléments.

L’agriculture bio est plus protectrice de l’environnement

L’agriculture a un rapport très étroit avec la qualité de l’environnement. À une époque où des nombreuses voix s’élèvent pour avoir un environnement plus propre, se tourner vers le bio est une solution plus que salutaire. En effet, l’agriculture biologique ne pollue pas à la différence de l’agriculture traditionnelle qui utilise pesticides, désherbants, molécules de synthèse. Ces composants à la longue provoquent l’érosion des terres et leur appauvrissement. L’agriculture bio consomme moins d’eau en raison de la superficie qu’elle occupe et de son aspect non industriel. Le bio a donc un impact plus que positif sur l’environnement. Il a un effet sur la fertilité et la préservation de la biodiversité ainsi que sur la qualité des eaux.

La qualité des aliments bio

Cultivés dans de meilleures conditions et bénéficiant d’attention plus particulière, les aliments bio sont réputés pour être plus délicieux que ceux issus de l’agriculture industrielle. Une autre raison favorise cette différence de saveurs. Les produits bio se récoltent à maturité afin de leur donner suffisamment le temps de mûrir. Ceux issus de l’agriculture conventionnelle en raison de besoins industriels ne vont jamais à maturité et de multiples astuces vont être utilisées afin d’accélérer celle-ci. Arrivés à terme, les produits bio contiennent donc de nombreux éléments nutritifs.

Le bio facteur de développement local

Produire bio favorise l’emploi. Il est estimé à près de 30 % d’emplois créés en plus. Pour les petites communautés, il permet le développement de l’économie locale. En effet, les produits bio cultivés sont le plus souvent vendus sur le marché local. Les importations sont ainsi réduites laissant place à des échanges commerciaux locaux.

Régime hyperprotéiné: est-ce que ça marche ?

Pour que votre régime hyperprotéiné marche, tout dépend de vous et de comment vous avez suivi et respecté les exigences de ce type de régime. Même si depuis quelques années, c’est la technique privilégiée pour perdre rapidement et efficacement du poids, le régime hyperprotéiné peut causer des dommages considérables à votre organisme. D’où, il est importance de bien l’appréhender pour savoir les dispositions à suivre pour qu’il vous réussisse.

Comment le régime hyperprotéiné vous fait maigrir

Le principe de base est simple et consiste à limiter la consommation des aliments riches en lipides et en glucides au profit d’une alimentation naturellement riche en protide. En effet, c’est surtout les glucides et les lipides contenus dans les aliments que nous consommons qui créent de la graisse et augmentent la masse corporelle. C’est pourquoi il faut d’abord diminuer l’apport de sucres et de graisses par la nourriture dans le corps humain et ensuite, absorber des protéines contenues dans la viande maigre, le poisson, le blanc d’œuf, les produits laitiers, etc.  Vous constaterez forcément un amaigrissement rapide et sans réel danger.

Il est également possible de consommer les préparations en poudre sous forme de sachets hyperprotéinés pour perdre sans risque du poids, car le principe du régime hyperprotéiné est déjà pris en compte dans ces sachets en poudre hypocalorique.                                                                                                        Avec cette technique de régime amincissant, votre masse musculaire est préservée de même que votre tonus. Aussi, la perte de poids est assez remarquable et rapide. Ainsi, il est à noter que pour vite maigrir et garder une bonne masse musculaire, il faut ingérer en tenant compte de votre poids, 50 à 100 grammes de protéines lorsque vous limitez l’apport de glucides et de lipides. Cette quantité vaut pour un apport journalier.

La rapidité de la perte de poids dépend du degré auquel vous limitez l’apport calorique et de la quantité de protéines consommée pour assurer l’équilibre parfait de votre alimentation. Cependant, faites attention aux risques d’un déséquilibre alimentaire susceptibles d’être créés par ce régime.

Les dangers liés au régime hyperprotéiné

D’un côté, on peut noter les carences. En fait, lorsque vous limitez l’apport calorique sous forme de glucides et de lipides, vous devez veiller à le compenser par des compléments alimentaires appropriés. Il faudra miser sur les vitamines, le potassium, le calcium, le sodium, les oméga 3, etc. Cela permet de ne pas abîmer votre santé et il est vivement conseillé de boire environ 2 litres d’eau par jour.

De l’autre côté, il convient de rappeler que la surabsorption de protéines au-delà de la quantité nécessaire au corps (plus de 200g par jour) peut entraîner un stockage occasionnel de graisse réduisant donc l’efficacité du régime et même des dérèglements métaboliques néfastes à l’organisme.           Par ailleurs, ce régime présente des effets secondaires comme la mauvaise haleine inévitable, les maux de tête et de la constipation parfois.

Les contres indications du régime

Il existe des catégories de personnes pour lesquelles, le régime hyperprotéiné est déconseillé. Il s’agit des :

  • Diabétiques de type 1 ;
  • Personnes souffrant de maladies cardio-vasculaires ;
  • Femmes enceintes ou allaitantes ;
  • Personnes présentant des troubles hépatiques.