Quelle alimentation adopter pendant la grossesse ?

La grossesse est l’une des plus grosses expériences de la vie d’une femme. C’est aussi une période délicate, car la future maman devient particulièrement vulnérable et fragile pour cause de porter une vie en son sein. Pour ce fait, la femme doit faire attention à tout ce qu’elle mange, car elle mange pour deux. Il convient donc d’avoir une alimentation saine et équilibrée pour éviter toute complication pendant et après la grossesse.

Une alimentation saine et équilibrée permet aussi à votre bébé de bien se développer et par la même occasion vous donne des forces pour l’accouchement. Ainsi, quelle alimentation adopter alors pendant la grossesse ?

A lire également : 4 raisons pour lesquelles tout le monde devrait manger bio

Les différentes règles à suivre

En réalité, la femme enceinte ne doit pas manger pour deux, mais manger mieux. Vous êtes libre de vous laisser aller aux envies de la grossesse, mais veillez à équilibrer votre alimentation de sorte à fournir les apports caloriques nécessaires à votre bébé et vous par jour. Évitez également de prendre trop de poids. Commencez à respecter les trois repas importants par jour et diversifiez-les régulièrement. Chacun de vos repas journaliers doit contenir :

A voir aussi : Régime hyperprotéiné: est-ce que ça marche ?

  • Des fruits et légumes ;
  • Des protéines (poisson, viande, œufs…) ;
  • Une source de féculents (pain, pâtes…) ;
  • Des produits laitiers (yaourt, fromage…), etc.

Aussi, vos besoins caloriques doivent augmenter perdant la grossesse d’environ 150 kilocalories/jour au cours du premier trimestre et d’environ 350 kilocalories/jour au cours des deux autres trimestres.

Les aliments nécessaires pour votre santé et votre bien-être

Dès le début de votre grossesse, adoptez les légumes verts à feuille comme l’épinard, mâche, endive, salade, etc. Ces légumes sont très riches en vitamine B9, ce qui favorise le développement du système nerveux de votre bébé. Ensuite, préférez les produits laitiers et l’eau riche en calcium qui vont booster la formation de votre bébé. Les sucres lents (pain, pommes de terre…), les légumes secs (lentilles, haricots…) vous permettront de faire le plein d’énergie nécessaire. En gros, la consommation des fruits et légumes vous apportera les vitamines, les minéraux et les fibres dont vous et votre bébé avez besoin.

Aussi, prenez plus de viandes et du poisson pour plus d’apports en fer et protéines. Ces derniers sont à consommer de préférence en première partie de journée et en petite quantité. En ce qui concerne les aliments riches en acides gras, optez pour les huiles végétales riches en bonnes graisses comme l’huile d’olive, l’huile de colza, l’huile de noix, etc. Attention aux mauvaises graisses qui se trouvent dans les produits industriels.

Les aliments à éviter pendant la grossesse

La période de grossesse étant une période à risque, il importe d’éviter la consommation de certains aliments afin d’éliminer les risques de toxoplasmose ou listériose auxquels est assujettie la femme enceinte. Ainsi, évitez de manger de la viande crue ou le poisson cru ou encore le jambon, les saucisses… C’est valable pour le fromage ou les autres produits laitiers crus. Nettoyez profondément les fruits et légumes avant consommation. Enfin, vous devez impérativement éviter de manger de la salade dans les restaurants.

Une alimentation saine et équilibrée pendant la grossesse est très importante. C’est un bénéfice pour la santé de la future maman. Cela lui permet de vivre une grossesse optimale et pour l’enfant à naître. N’hésitez pas à demander conseil à votre médecin, gynécologue ou nutritionniste.

Comments are closed.