Comment alimenter un bébé d’un an ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

À 12 mois, votre bébé passe du lait simple à une alimentation diversifiée. Pour favoriser sa croissance, vous devez adopter un régime convenable à base de repas équilibrés. Optez donc pour de petites recettes intéressantes pour couvrir ses besoins nutritionnels. Vous trouverez dans cet article quelques conseils pour vous aider.

Préparer de petits repas pour le bébé

À l’âge d’un an, les enfants deviennent curieux et s’amusent à piocher dans l’assiette de maman ou papa. Ils souhaitent également manger de leur propre chef. Dès cet instant, vous devez cuisiner des plats simples et intéressants afin de l’initier à une certaine autonomie à table. Essayez donc d’acheter des accessoires pour repas sur quelques sites de vente. Vous pourrez ainsi habituer le petit à se servir d’une cuillère ou d’une fourchette. Par exemple, vous trouverez ici de merveilleux sets repas de bébé pour l’alimentation de votre enfant.

A lire aussi : Pourquoi consommer des spiritueux bio ?

Pour mieux nourrir votre bébé d’un an, vous devez aussi connaitre ses besoins nutritionnels spécifiques afin d’utiliser les produits convenables dans vos préparations. Variez surtout les recettes pour l’amener à découvrir de nouvelles saveurs. Voici quelques conseils pour vous aider dans ce sens :

  • Concocter des plats délicieux à base de fruits et de légumes pour lui apporter des vitamines et des fibres ;
  • Trouver de petites recettes pour la purée, le smoothie, le tajine, la soupe, etc. ;
  • Utiliser aussi des féculents (pommes de terre, patate douce, pois cassés ou haricots) dans vos préparations ;
  • Opter pour des ingrédients bio pour son alimentation ;
  • Varier les recettes pour lui permettre de découvrir de nouvelles saveurs ;
  • Essayer des bouillies et des céréales au petit déjeuner pour un apport en nutriments énergétiques ;
  • Inclure de la protéine animale (viande rouge ou blanche, poisson sec ou gras, jaune ou blanc d’œuf) dans vos préparations pour la croissance du bébé ;
  • Surveiller la cuisson et couper les aliments en petits morceaux pour faciliter la mastication.

Utiliser le lait de croissance

Outre les divers repas cuisinés, vous devez également ajouter du lait de croissance pour équilibrer l’alimentation de votre enfant. Vous pouvez servir à l’aide de petits accessoires pour donner à manger à bébé. En effet, le lait infantile demeure le produit idéal pour compléter les apports nutritionnels du bébé d’un an. Entre 10 et 12 mois, vous devez passer au lait de croissance pour lui permettre de bien grandir. En dehors des apports en acide gras, il offre quelques avantages importants à savoir :

A lire également : 4 bonnes raisons de boire de la bière artisanale

  • Une quantité suffisante de fer pour son bien-être ;
  • Un apport intéressant en vitamines A et E ;
  • Un apport en calcium et en vitamine D indispensable à la croissance osseuse.

Les différents produits laitiers ne suffiront pas pour substituer le lait de croissance dans l’alimentation de votre enfant. Vous devez beaucoup y veiller parce qu’une carence en fer pourrait s’avérer silencieuse pendant une longue période.

Éviter les sucreries et les conserves

Pour préserver la santé d’un enfant, vous devez éviter les aliments dont le taux de sucre est élevé. À leur place, vous pouvez opter par exemple pour des fruits non sucrés. Aussi, devez-vous éviter d’inclure des biscuits, des bonbons ou des cacahuètes dans son gouter.

Par ailleurs, vous devez prioriser des produits bio et frais dans l’alimentation d’un bébé. Évitez au maximum les conserves, les aliments gras ou trop salés. Les chocolats, les charcuteries ou les pâtisseries ne constituent pas des aliments indiqués pour la croissance de l’enfant. Le fromage au lait frais pourrait aussi représenter un danger en termes de transmission d’agent pathogène. En lieu et place de cet aliment, vous pouvez opter pour le fromage au lait pasteurisé.

Partager.