Concevoir une cave à vin chez soi, ce que vous devez savoir

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

On ne va pas le nier : avoir une cave à vin chez soi, c’est un « luxe », car elle apporte un certain atout au logement. Si on met de côté cet esthétisme, la cave à vin permet d’avoir tout une conservation optimale des bouteilles dans les bonnes conditions et sur une longue durée. Voulez-vous avoir une cave à vin à votre domicile ? Vous vous en doutez bien : sa conception ne sera pas chose aisée, mais nous allons vous apporter quelques informations et quelques conseils à ce sujet.

L’emplacement de la cave à vin

Pour cette conception, vous devez vous fixer par rapport à l’emplacement de la cave à vin. De par « cave », on croit qu’elle doit être dans la cave du logement. Détrompez-vous : vous n’êtes pas toujours obligé de l’installer dans la cave ou dans le sous-sol. Rappelez-vous tout simplement que la cave à vin devrait tout simplement être près du sol, à un emplacement humide et à faible luminosité.

A découvrir également : Les dernières tendances pour une cuisine moderne et pratique en matière d'électroménager

Vous pouvez alors créer votre cave à vin sous un escalier, dans une pièce de votre maison ou dans le garage. Comprenez toutefois que pour une installation dans le garage par exemple, vous devez isoler les murs pour éviter le développement des moisissures.

Attention à l’humidité et à la luminosité

Comme nous l’avons évoqué ci-dessus, il est important que la cave à vin soit créée dans un espace assez humide. Dans votre cave à vin, le taux d’humidité doit être aux alentours de 70%. Qui dit humidité, dit aussi ventilation. L’espace doit également être suffisamment important pour ne pas voir les champignons et la moisissure se développer dans votre cave à vin.

Lire également : Comment bien choisir son barbecue en 2022 ?

On peut très bien concevoir sa cave à vin dans le salon pour pouvoir exposer fièrement ses grands crus et ses vins primeurs à ses invités. Seulement, vous devez vous arranger à ce que la cave à vin soit à faible luminosité ou plus précisément à ce qu’elle soit éclairée par faible luminosité.

L’emplacement sous un escalier fait l’affaire, mais pour qu’on puisse percevoir votre collection à travers la porte vitrée, vous pouvez utiliser un éclairage LED. Essayez de trouver une ampoule avec des configurations de 2700 K. Pour la régulation de la température, ça ne devrait pas être si compliqué, car les bouteilles devront être aux alentours de 12°C.

Si l’emplacement que vous avez choisi ne répond pas à ces critères et si vous voulez vous faciliter le travail, sachez qu’il existe des caves à vin prêtes à être posées et à être installées. Retrouvez toutes les caves à vin sur ce site.

Prendre le mobilier adapté

Voilà, votre cave à vin prend de plus en plus forme et il faudra maintenant la meubler. Vous vous en doutez : le mobilier classique ne pourra pas convenir. Vous pouvez prendre du mobilier adapté au stockage des bouteilles de vin. Pour ce faire, on peut utiliser des caisses en bois, mais vous pouvez investir dans des armoires fermées, des tiroirs à vin ou des casiers à vin classiques.

Même si vous pouvez trouver différents meubles qui peuvent vous permettre de conserver précieusement vos bouteilles, privilégiez ceux en bois, car ils garantissent une conservation du vin.

Étoffer sa réserve de vin et ranger les bouteilles

Si vous avez décidé de faire cette cave à vin, c’est que vous avez sûrement déjà quelques bouteilles. Maintenant, avec une cave à vin chez vous, vous pouvez vous permettre d’agrandir votre collection. Prenez les bouteilles qui sont à votre goût et si possible, les meilleures. Rangez vos bouteilles couchées à l’horizontale et assurez-vous à ce que les étiquettes soient vers le haut.

Mettez les bouteilles que vous allez déguster prochainement à portée de main et celles qui devront encore attendre quelques années, dans le fond de la cave. Pour ne pas non plus vous perdre dans votre collection, rangez vos vins par famille.

Partager.