Santé : quand le bio s’installe dans les habitudes des consommateurs

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Chaque année, les Français sont de plus en plus nombreux à essayer le bio et à lui faire une place dans leur alimentation. En moyenne la consommation de produits bio croît de 10% chaque année. Des statistiques qui dévoilent une agriculture biologique qui se développe solidement et sûrement. Pourquoi le bio séduit-il autant ? Explications. 

Agriculture bio, un cahier des charges qui assure une santé de fer 

La montée du bio se constate certes en France, mais également partout en Europe, aux États-Unis et au Canada. Les agriculteurs biologiques suivent des procédés de production très stricte basés sur le respect de l’environnement et la qualité. 

A lire également : Les céréales au petit-déjeuner : un moyen simple d'intégrer des fibres dans votre alimentation quotidienne

Parmi les normes exigées, on note surtout l’utilisation d’engrais naturels, l’obligation d’alterner les cultures pour préserver la richesse du sol, et le respect du bien-être animal. Autant de règles qui permettent à l’agriculteur bio de garantir des produits de qualité sains.

De plus, la consommation de produits bio contribue à réduire le risque de développement des lymphomes et de cellules cancéreuses dans le sang. Cette alimentation est l’allié sûr contre le cholestérol, l’hypertension artérielle ou encore le diabète. 

A lire aussi : Comment trouver des capsules de café à prix malin ?

Les produits bio de plus en plus accessibles et diversifiés

Les produits bio sont désormais très facilement accessibles. Leur part de marché dans les grandes surfaces dépasse les 21 %. Plus rien ne semble pouvoir arrêter le succès de ce mode de consommation plus sain, plus goûteux et plus équilibré. L’agriculture bio a véritablement conquis le cœur des Français, davantage préoccupés par les questions liées à l’environnement, à l’usage des pesticides de synthèse et des OGM.

Autre constat positif : la forte diversification des produits bio. On retrouve désormais une large variété d’aliments pour des repas de qualité. Loin de se cantonner à un seul type d’aliments, l’agriculture bio propose tout le nécessaire pour faciliter l’intégration des produits bio dans les habitudes alimentaires des Français. Céréales, flocons, pâtes, légumineuses, etc., les consommateurs ont l’embarras du choix. 

Le bio, une alternative aux pesticides et aux additifs alimentaires nocifs

Les produits bio sont aussi une alternative aux pesticides et aux additifs alimentaires nocifs. En effet, la production de ces aliments respecte des règles strictes visant à limiter l’utilisation de produits chimiques dangereux pour l’environnement et la santé humaine.

Le recours quasi systématique au glyphosate par les agriculteurs conventionnels est ainsi évité dans l’agriculture biologique. De même, les OGM qui se multiplient en quantités inquiétantes dans les cultures traditionnelles sont proscrits chez les producteurs bio.

Côté additifs alimentaires, le constat est identique : contrairement aux denrées traditionnelles bourrées d’additifs artificiels (conservateurs, colorants…), ceux-ci sont bannis des productions bio. Les consommateurs peuvent donc être rassurés sur la composition et la qualité nutritionnelle des aliments qu’ils achètent.

Le choix du bio s’impose peu à peu comme une évidence pour tous ceux soucieux de leur santé et préoccupés par l’avenir de notre environnement. La prise en compte progressive des conséquences néfastes liées à l’utilisation excessive de pesticides a conduit nombre d’entre eux à changer leurs habitudes alimentaires vers plus de naturel et plus respectueux envers leur corps.

Les bienfaits du bio sur la santé et l’environnement, de plus en plus reconnus par la science

Les bienfaits du bio sur la santé et l’environnement sont de plus en plus reconnus par les scientifiques. Effectivement, plusieurs études ont démontré que les produits issus de l’agriculture biologique contenaient des niveaux inférieurs de pesticides et d’autres produits chimiques toxiques comparativement aux aliments traditionnels. Des recherches ont aussi montré que le bio avait une influence positive sur la santé des consommateurs.

Plusieurs études ont ainsi révélé que les fruits et légumes bio étaient riches en antioxydants, qui contribuent à prévenir certaines maladies cardiovasculaires ou certains cancers. De même, une alimentation bio pourrait avoir un impact positif sur le taux de sucre dans le sang chez les personnes diabétiques. Les enfants exposés régulièrement aux pesticides auraient pour leur part un risque accru d’avoir des troubles neurologiques comme l’autisme ou encore la dyslexie.

Le choix du bio est donc tout bénéfice pour notre organisme mais aussi pour notre environnement : moins d’utilisation de pesticides équivaut à une pollution moindre des sols et des eaux souterraines. L’utilisation accrue de méthodes durables permet aussi aux agriculteurs locaux de produire sur le long terme sans endommager leurs terres agricoles ni mettre en danger leur santé.

Il apparaît clairement que le bio représente désormais une alternative crédible tant sur ses impacts sociaux qu’environnementaux. Opter pour ce type d’alimentation peut aider à protéger sa propre santé mais aussi celle des générations futures tout en encourageant un secteur économique respectueux du vivant.

Partager.