Trois choses à faire pour l’ouverture de votre restaurant

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Après des années à hésiter à vous lancer dans ce qui pourrait être le projet de votre vie, vous passez enfin à l’action : vous allez ouvrir votre propre restaurant ! Cependant, cela ne s’annonce pas chose facile, tant les actions à mener sont nombreuses. En effet, entre le local à trouver, le marketing à mettre en place ou encore le matériel à acheter, comme le fait de trouver où acheter une chambre froide, les défis qui se présentent à vous s’annoncent nombreux. Faisons le point ensemble.

Les étapes pour ouvrir son restaurant en toute sérénité

Afin d’éviter tous les soucis qui peuvent apparaître au fur et à mesure du lancement de votre projet, nous conseillons, avant toute chose, de vous renseigner de la meilleure des façons sur la réglementation en place. Une fois ceci fait, vous pourrez vous lancer dans votre projet au travers de trois étapes essentielles.

A lire également : Astuces pour une viande tendre : réussir son pot-au-feu à coup sûr

Trouver le local idéal à votre activité

La première d’entre elles est peut-être la plus importante : la recherche du local de votre futur restaurant ! Pour parvenir à ce que vous souhaitez vraiment, il va falloir multiplier les visites et ne pas tomber dans la facilité du premier local que vous pourriez trouver. En effet, celui-ci doit respecter quelques critères. Le premier d’entre eux, c’est que ce local doit être extrêmement bien placé ! En effet, quoi de mieux que d’avoir du passage devant un restaurant ? Si vous vous tournez vers quelque chose de plus intime (comme un restaurant de quartier), la proximité d’une voie piétonne peut être intéressante. Enfin, ce local ne doit pas vous coûter trop cher, tout en disposant d’un espace cuisine satisfaisant. Nous vous le disions, il faut trouver la perle rare !

Acheter le matériel nécessaire à l’ouverture du restaurant

Au-delà du fait de trouver le meilleur plat pour votre restaurant, il va falloir le matériel pour le préparer ! Pour cela, nous conseillons vivement de vous tourner vers du matériel professionnel. En effet, ce dernier est bien plus adapté que ce que vous pourriez trouver dans le commerce pour particuliers, notamment au niveau de la robustesse et de la durée dans le temps. Ainsi, pensez à trouver tout ce dont vous avez besoin, et d’établir un budget précis : fours, plaques, micro-ondes, chambre froide, évier et matériel de nettoyage, chauffe-plat, etc.

A lire également : Que peut-on faire avec un robot pâtissier multifonction ?

Enfin, il va falloir préparer le matériel dont vous aurez besoin pour la salle : tout comme la cuisine, évitez le matériel grand public, et tournez-vous vers quelque chose de spécifique pour les professionnels, notamment avec une décoration sobre, mais efficace (n’en faites pas trop surtout).

Lancer son plan marketing pour le grand jour de l’ouverture du restaurant

La dernière étape sera l’ouverture de votre restaurant. Pour que celle-ci soit une réussite, il va falloir vous faire connaître ! Pour cela, rien de mieux que le marketing : publiez diverses publicités sur les journaux, en ville ou même à la radio locale si vous en avez le budget. Souvent, nous conseillons de créer des partenariats gagnant-gagnant avec les commerces du coin. Pour optimiser cela, vous pouvez même lancer une promotion (une réduction sur un plat, un dessert ou un café offert, à vous de laisser libre cours à votre imagination !).

Les aspects juridiques à prendre en compte lors de l’ouverture de votre restaurant

Les aspects juridiques à prendre en compte lors de l’ouverture de votre restaurant

Lorsque vous ouvrez un restaurant, il y a plusieurs aspects juridiques que vous devez prendre en compte. Voici quelques-uns des points les plus importants :

Obtention des autorisations nécessaires pour l’exploitation du restaurant

Pour exploiter un restaurant, vous devez obtenir certaines autorisations telles que le permis d’exploitation ainsi que la licence IV si vous souhaitez vendre des boissons alcoolisées.

Respecter les normes sanitaires et environnementales

Votre établissement doit respecter toutes les normes sanitaires et environnementales imposées par la loi. Votre local doit être conforme aux règles d’hygiène, notamment avec une cuisine facilement nettoyable et une bonne gestion des déchets alimentaires. Il est aussi indispensable de mettre en place un plan HACCP (Hazard Analysis and Critical Control Points) qui permettra de définir les mesures à adopter pour garantir la sécurité alimentaire au sein du restaurant.

Mettre en place un contrat type pour vos employés

Pour éviter tous problèmes légaux futurs, pensez à bien faire appel à un expert-comptable ou un avocat spécialisé dans le droit du travail afin qu’il rédige un contrat type adapté aux spécificités de votre établissement.

Trouver une assurance professionnelle adéquate

C’est essentiel ! Vous devez souscrire différentes assurances professionnelles, comme la responsabilité civile professionnelle qui vous protège contre les dommages que votre établissement pourrait causer à autrui et l’assurance multirisque pour couvrir le local.

Ouvrir un restaurant est une entreprise passionnante. Mais il ne faut pas oublier ces quelques aspects juridiques qui sont indispensables pour éviter tous problèmes avec la justice. En respectant toutes les réglementations et obligations mises en place par la loi, vous pouvez dès lors travailler sur la qualité de vos plats et services proposés afin d’offrir une expérience inoubliable à vos clients !

Comment créer une carte attractif pour votre restaurant et fidéliser votre clientèle

Comment créer une carte attractive pour votre restaurant et fidéliser votre clientèle ?

L’un des éléments les plus importants dans la réussite de votre restaurant est la création d’une carte qui donne envie à vos clients de revenir. Voici quelques conseils pour vous aider à élaborer une carte attrayante.

Définissez le style culinaire de votre établissement

Avant de commencer à concevoir votre menu, il faut déterminer si vous voulez proposer des plats traditionnels ou modernisés, orientaux ou occidentaux, gastronomiques ou populaires.

Tenez compte des préférences alimentaires actuelles

Aujourd’hui, un nombre croissant de personnes ont des exigences alimentaires particulières et sont attentives aux produits qu’ils consomment. Il faut en tenir compte pour satisfaire votre clientèle.

Proposez des options pour les enfants

N’oubliez pas les enfants ! En proposant une sélection de plats pour eux, vous pouvez attirer une clientèle familiale et même fidéliser vos clients réguliers avec des menus spécifiques. Les offres dédiées aux enfants sont aussi un bon moyen d’atténuer la pression financière sur les parents qui ont tendance à favoriser les établissements où ils peuvent se restaurer en famille sans casser leur tirelire.

Mettez-vous dans la peau de votre clientèle

Dans l’ensemble, le plus important est que vous preniez en compte tous ces éléments avant de créer votre carte. Vous devez choisir des plats qui répondent aux attentes actuelles tout en satisfaissant vos propres exigences culinaires. Il faut aussi tenir compte du budget moyen et adapter le prix de chaque plat en conséquence.

En suivant ces quelques conseils simples, vous pouvez être sûr que votre menu sera attrayant à la fois pour vos clients locaux et touristiques, mais surtout qu’il reflètera l’esprit unique propre à votre restaurant.

Partager.