Comment utiliser une huile d’olive d’exception ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Depuis l’antiquité l’huile d’olive a su s’imposer comme un incontournable de la cuisine méditerranéenne. De l’huile d’olive vierge extra, bio première pression, il y en a vraiment pour tous les goûts. L’huile d’olive donne une touche estivale à tous vos plats. Elle est délicieuse pour accompagner les crudités ou pour ajouter sur un plat en fin de cuisson. Elle peut même être utilisée dans les desserts. Vous devez toutefois acheter une huile d’olive de qualité, artisanale et française pour profiter de tous les bienfaits.

Les règles d’or pour sélectionner une bonne huile d’olive

Terroir, provenance, les mentions se multiplient sur les étiquettes des bouteilles d’huiles d’olive. C’est aujourd’hui un produit très réglementé. Il est important de ne pas trop se fier au packaging. Une huile d’olive extra vierge doit être obtenue par procédure mécanique sans traitement chimique afin de ne pas altérer sa qualité. L’huile d’olive ne bonifie pas avec le temps. Les tarifs varient en fonction de la qualité de l’huile d’olive de cinq à plus de soixante euros la bouteille. 

A découvrir également : Les bonnes raisons d’engager un traiteur pour une soirée d’entreprise

  • Nul besoin de prendre une huile d’exception pour cuisiner, mais une version artisanale est recommandée.
  • Il convient de la réserver pour sublimer un plat en fin de cuisson.
  • Suave, fruitée, longue en bouche, d’une grande finesse ou d’une rusticité intense, la palette gustative des huiles d’olive est très riche.

Qu’elles viennent de Sicile, de Crète, de Corse ou de Provence, sur un filet de poisson, une salade de tomates, des crudités, un chèvre frais, l’huile d’olive fera des merveilles surtout si elle est de première pression. Les huiles d’olive d’exception, on les réserve en touche finale sur un plat, une salade, un dessert. L’huile d’olive d’exception reste un bonheur pour les papilles, sur une mozzarella, une tranche de pain grillé. Dans le sud de la France dans le département du Var, on peut trouver des huiles fabriquées artisanalement pour le plus grand bonheur des amoureux de bonne cuisine.

Les différentes utilisations culinaires de l’huile d’olive d’exception

L’huile d’olive d’exception est un produit culinaire très apprécié pour ses arômes, sa saveur unique et sa texture légère. Que vous soyez un chef chevronné ou simplement en quête de nouvelles idées pour vos plats du quotidien, l’huile d’olive peut ajouter une touche spéciale à n’importe quel plat.

A lire aussi : Quels sont les conseils à suivre lorsque vous achetez un cone de glace ?

Dans les salades :
• Les huiles fruitées apportent une saveur subtile aux légumes verts.
• Une huile plus robuste fonctionne bien avec des salades contenant des ingrédients plus corsés tels que des fromages forts comme le Roquefort ou encore la feta.

Dans les viandes :
• Pour faire ressortir la saveur de la viande grillée, badigeonnez-la avant la cuisson avec de l’huile d’olive extra vierge douce et fruitée.
• Pour donner une note herbacée à votre poulet rôti ou votre poisson grillé, mélangez dans un bol deux cuillères à soupe d’herbes fraîches hachées (telles que le thym frais) et quatre cuillères à soupe d’huile d’olive extra-vierge ; étalez ensuite sur votre viande avant de faire cuire.

Dans les pâtes :
• Ajoutez-y quelques gouttes généreuses pour accentuer leur goût naturel tout en aidant aussi les sauces à coller uniformément aux nouilles.
• Vaporisez généreusement l’eau bouillante qui cuit les pâtes, cela empêchera les nouilles de coller entre elles et ajoutera une saveur supplémentaire à votre plat.

En cuisine, l’huile d’olive peut aussi servir à la confection de sauces pour accompagner vos viandes ou légumes :
• Mélangez-la avec du vinaigre balsamique ou blanc et vous obtiendrez une vinaigrette savoureuse pour vos salades.
• Pour un mélange plus corsé, ajoutez-y des herbes fraîches hachées (basilic, thym) ainsi qu’un peu de citron.
• L’huile d’olive est parfaite pour la cuisson en papillote : elle apporte un petit goût d’amande qui s’accorde parfaitement avec le poisson. Dans ce cas précis, il est recommandé d’utiliser une huile douce et fruitée.

Les utilisations culinaires de l’huile d’olive sont innombrables ! Elle peut être utilisée dans toutes sortes de préparations, comme pour agrémenter des légumes grillés ou encore améliorer la présentation visuelle des plats grâce à son aspect brillant.

Les bienfaits pour la santé d’une consommation régulière d’huile d’olive de qualité supérieure

En plus de ses utilisations culinaires, l’huile d’olive présente aussi une multitude de bienfaits pour la santé lorsqu’elle est consommée régulièrement. Effectivement, elle est reconnue pour être riche en acides gras monoinsaturés et en polyphénols qui ont des effets bénéfiques sur la santé.

Les huiles d’olive extra-vierges contiennent des antioxydants qui aident à protéger les cellules contre les dommages causés par les radicaux libres. Les radicaux libres sont produits naturellement dans le corps, mais peuvent causer des inflammations et endommager nos cellules s’ils ne sont pas éliminés rapidement. Les antioxydants dans l’huile d’olive aident donc à prévenir ces dommages.

Certains composés anti-inflammatoires trouvés dans l’huile d’olive ont été associés à un risque réduit de maladies chroniques, telles que le diabète de type 2 et certains types de cancer. Une étude menée auprès de femmes ménopausées a montré que celles qui consommaient régulièrement une alimentation riche en huile d’olive avaient un risque moins élevé de développer une ostéoporose.

L’utilisation régulière d’une bonne huile d’olive peut améliorer notre digestion en stimulant la sécrétion biliaire ; cela permet aux graisses alimentaires de se dégrader plus efficacement et aide à soulager la constipation occasionnelle. La consommation quotidienne modérée (~4 cuillères à soupe) d’huile d’olive peut aussi aider à maintenir un cholestérol sain et diminuer les risques de maladies cardiovasculaires.

Il faut bien souligner que l’huile d’olive doit être consommée crue pour bénéficier pleinement des nutriments qu’elle contient. Elle ne doit donc pas être chauffée au-delà de sa température de fumée (180°C maximum). Il est donc préférable de l’utiliser en assaisonnement ou en cuisson douce plutôt qu’en cuisson haute température.

Partager.