Comment bien réussir ses crêpes en 2020 ?

Depuis notre tendre enfance, on a toujours aimé ses crêpes qu’on prenait du plaisir à mélanger avec une infinité de garnitures. La crêpe, qu’elle soit salée ou sucrée, elle est facile à préparer. Toutefois, vous devez encore faire beaucoup attention lors de la préparation de votre crêpe. Autrement, elle serait pleine de grumeaux ou se désintégrer en vol. Ces déconvenues peuvent survenir si vous ne savez pas préparer votre pâte. Cependant, réussir sa crêpe est un art que l’on peut posséder en soi en maîtrisant quelques astuces. Voici comment réussir vos crêpes aujourd’hui.

Savoir prendre les bonnes mesures 

Avec cet article dédié aux pros, la préparation de vos crêpes sera forcément une réussite. Toutefois, réussite de vos crêpes ne réside aucunement dans l’improvisation. Vous devez avoir les bonnes mesures et respecter les proportions. À cet effet, vous devez peser vos ingrédients pour être sûr d’avoir la pâte à crêpe de l’année. Dans le cas où vous n’avez pas de balance, vous allez simplement vous appuyer sur la règle 4, 3, 2, 1. Cela dit, vous prendrez 4 verres de lait auxquels vous ajouterez 3 œufs suivis de 2 verres de farines et d’une cuillère à soupe d’huile. Pour réussir votre recette, choisissez le lait entier au détriment du lait écrémé. Vous remplacerez la moitié de votre lait par de l’eau pétillante pour avoir des crêpes fines et légères. Aussi, il serait bien de prendre à la place du tiers de votre farine, la fécule de maïs pour obtenir ce même résultat.

A découvrir également : Le boom des plantes aromatiques

Avoir une crêpe lisse

Une crêpe réussie est une crêpe sans grumeaux. Pour ne pas en avoir dans votre crêpe, vous devez tamiser votre farine. Afin de vous simplifier la tâche, vous pouvez simplement opter pour la farine de type 45 ou celle qui est fluide. Dès que vous la tamisez avant de faire appel aux composantes liquides de la recette, vous pouvez être sûr que le produit fini ne présentera pas de grumeaux. Aussi, vous devez ajouter progressivement et avec minutie le lait et les œufs.

Vous remuerez par la suite le tout avec force tout en vous servant d’un fouet. Après avoir mélangé tous ses ingrédients, vous ferez traverser votre pâte à crêpe par une passoire fine. Dès lors, vous verrez disparaître les grumeaux récalcitrants.

A découvrir également : Cours de cuisine, une nouvelle tendance qui séduit de plus en plus

Le repos pour un meilleur produit fini 

Vous devez à présent laisser reposer la pâte à crêpe pour avoir des pâtes souples qui ne peuvent se casser à la cuisson. En effet, le temps va lui permettre de tisser des réseaux gluténiques entre les ingrédients. À cet effet, vous devez être patient. Pour la cuisson, utilisez une poêle antiadhésive afin d’avoir des crêpes légères. Il faut noter que vous n’avez quasiment pas besoin d’engraisser ce dispositif de cuisson. La cuisson de votre crêpe devra être faite sur un feu moyen en veillant à ce que votre puissance de crêpe ne calcine pas votre crêpe.

Pour une meilleure coloration de votre pâte à crêpe vous pouvez graisse un tant soit peu votre poêle. Vous pouvez alors utiliser une petite noisette de beurre. Le résultat sera obtenu si vous agissez entre deux cuissons. Enfin, vous devez trouver le temps normal de cuisson en faisant quelques essais. Soyez aussi aux aguets, car l’appareil ne vous dira pas qu’il est temps de tourner l’autre face de votre crêpe. Il faut généralement une minute environ de chaque côté pour avoir une crêpe fine et moelleuse.

Comments are closed.