Le boom des calendriers de l’avent en France

Les calendriers de l’avent sont une tradition d’origine germanique qui remonte au XIXe siècle. Ils sont destinés à faire patienter les enfants jusqu’à Noël. Commercialisés dans un premier temps en 1908 avec 24 petits dessins puis en 1920 avec des fenêtres à ouvrir, ce n’est qu’en 1958 que les chocolats ont fait leur apparition. Le calendrier de l’Avent a donc la cote en France chez les petits et les adultes.

Il s’adresse à un large public 

Au même titre que Noël, Halloween, Pâques et bien d’autres fêtes, les fabricants se sont approprié le calendrier de l’avent pour atteindre différents buts, inspirer les clients, faire parler de la marque, conduire à un achat coup de cœur. Les calendriers de l’avent peuvent revêtir plusieurs formes. Le classique à ramener chez soi avec derrière les fenêtres des surprises variées, chocolats, jouets, réduction, produits de beauté. Les digitaux remportent également un vif succès. Ils ont aussi des surprises à découvrir chaque jour. La rareté de certains calendriers en fait leur attrait et justifie parfois un prix élevé. 

A voir aussi : Où se régaler avec la cuisine créole ?

Un marché de plus en plus florissant 

Les calendriers de l’avent sont une valeur sûre. D’année en année, ils sont de plus en plus nombreux dans les rayons. Les enfants les adorent et les adultes les apprécient pour leur originalité. Dès le mois de novembre, un large choix de modèles envahit les stands des magasins avec des thématiques différentes. Il en existe pour toutes les cibles, enfants, parents, familles et même animaux de compagnie. Le calendrier de l’avent s’est imposé au fil du temps comme une tradition commerciale qui se régénère via la diversification. Ludique, il induit l’idée d’attente, de surprise, de découverte. C’est un objet fortement attractif, rassembleur. Rendez-vous en 2020 pour voir les innovations, de quoi donner envie d’attendre, car les calendriers de l’avent ne cessent de se réinventer pour notre plus plaisir. Noël ne serait vraiment une fête sans le calendrier de l’avent.

Lire également : 5 astuces pour bien choisir son menu de mariage

Comments are closed.