Quelles sont les étapes pour réussir le foie gras mi-cuit ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Spécial apéro de Noël, le foie gras est une tradition alimentaire qui a su traverser le temps. Encore existant aujourd’hui, elle reste un emblème de la période hivernale. On distingue de nombreuses textures du produit pour diverses manières de consommation.

Pour confectionner du foie gras pour vos invités, il est possible d’opter pour le foie gras mi-cuit qui est aussi commercialisé. C’est un excellent moyen pour gagner du temps lors de la cuisson et pour satisfaire des papilles de vos invités. Désireux de cuisiner un foie gras mi-cuit ? Voici les étapes à suivre pour le réussir.

A lire aussi : 5 astuces pour bien choisir son menu de mariage

Prévoir les ingrédients nécessaires

Lorsqu’on souhaite se lancer dans la confection d’une recette de cuisine, l’une des tâches primitives est la prévision des ingrédients nécessaires. Cette règle s’applique aussi bien à la cuisson du foie gras mi-cuit. Pour connaître la quantité exacte de chaque ingrédient, il faut au préalable déterminer le nombre de personnes pour qui la recette sera réalisée. Une fois cette donnée définie, vous pouvez partir à la recherche des ingrédients ci-après ;

  • 500 g de foie frais de volaille acheté chez un volailler ;
  • 5 g de sel ;
  • 2 g de poivre noir ;
  • 2 pots en verre ou une terrine.

Ces ingrédients ne sont valables que pour la réalisation du foie gras de canard mi-cuit, et pour une quantité de deux pots de 250 g chacun. Vous pouvez toutefois remplacer le foie de canard par celui d’oie.

A lire en complément : Sublimez vos repas pour les fêtes

Connaître les techniques essentielles de préparation pour réussir le foie gras mi-cuit

sont les étapes pour réussir le foie gras mi-cuit

Avant de passer à la cuisson proprement dite, il est important de connaître des techniques de préparation. Elles sont essentielles pour réussir le foie gras mi-cuit. Il s’agit notamment du dénervage et de l’assaisonnement.

Le dénervage est une technique utilisée en boucherie comme en cuisine, qui consiste à ôter les nerfs et les veines du foie gras. Même si la structure initiale du foie sera détruite, il est important de le faire.

L’assaisonnement quant à lui, est un moyen utilisé en cuisine pour accommoder le goût d’un repas. Il faut cependant faire attention au dosage du sel et du poivre à utiliser dans ce cas précis.

Suivre les étapes pour faire un foie gras mi-cuit

Plusieurs étapes conduisent à la réalisation et à la réussite d’un foie gras mi-cuit. Pour commencer, il faut laver, dénerver et assaisonner convenablement le foie. Placez ensuite le foie dans les pots ou dans la terrine que vous devez fermer hermétiquement.

Mettez les bocaux au bain-marie durant une trentaine de minutes. Si vous n’avez pas de bain-marie, vous pouvez prendre une casserole, y verser de l’eau dedans, mettre au feu, puis couvrir avec les pots à l’intérieur.

Dès que la mi-cuisson est atteinte, il faut laisser les pots refroidir au bain-marie. Vous pouvez entreposer les bocaux au réfrigérateur durant quelque temps. Il est conseillé d’y laisser durant au moins 6h. Pour démouler les bocaux, il faut les tremper dans de l’eau chaude pour plus de facilité.

Vous pouvez personnaliser votre foie gras mi-cuit pour une texture 100% maison en y ajoutant d’autres ingrédients selon votre goût et celui de vos invités. Toutefois, n’hésitez pas à opter pour les foies gras mi-cuit du commerce, surtout le foie gras mi-cuit du sud-ouest.

Partager.