Comment devenir un barista expert ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le barista est un employé du café qui prépare justement du café et autres boissons à base d’espresso. Le terme se réfère à une personne qui a suivi une formation professionnelle pour préparer du café. On peut aussi l’utiliser pour décrire un professionnel avec un niveau de compétence important dans la préparation de cappuccinos, de lattes et de shots.

Comme tout métier, être barista requiert beaucoup de passion. Pour acquérir les compétences, il n’est pas nécessaire de suivre des formations particulières. En effet, cet expert développe souvent ses connaissances sur le terrain. Certains commencent en étant serveur ou junior avant de devenir barista en chef.

A découvrir également : Commander des emballages alimentaires professionnels à votre image

Certaines formations courtes et longues permettent de mieux cerner le métier :

  • La formation maxiCofee dure un à dix jours et permet de cerner les techniques de base pour devenir barista ;
  • La formation BSS ou Barista Bartender Solutions qui dure deux à quinze jours. L’apprenant devrait obtenir toutes les compétences indispensables au métier ;
  • La formation Mokxa que Pôle Emploi peut prendre en charge. Celle qui dure 2,5 jours permet de devenir Barista et celle de 5 jours permet de devenir torréfacteur ;
  • La formation de l’école de la Caféothèque pour tout apprendre des bases théoriques des postes du café. La formation dure 35+15 heures.

Les techniques de préparation du café

Préparer du café avec un filtre est une méthode décriée, mais qui est pourtant très célèbre. Cette technique douce consiste à réaliser une longue filtration pour avoir plus de caféine. Le résultat en bouche est juste parfait. On peut en apprendre plus sur Barista Passion.

A lire aussi : Comment choisir une cafetière adaptée à ses besoins ?

On peut aussi préparer du café avec la cafetière à piston. Ici, on utilise du café moulu grossièrement pour le mélanger à de l’eau chaude. Il ne reste qu’à infuser avant de retirer le marc de café.

La cafetière traditionnelle consiste à verser de l’eau sur la mouture afin de laisser infuser.

La percolation utilise du café finement moulu comme on le fait avec les cafetières italiennes.

Le café turc pour sa part revient à faire bouillir le café pour supprimer les saveurs trop subtiles.

Les secrets des boissons populaires

À chaque préparation à base de café, les secrets pour le réussir.

Un bon barista doit servir un succulent espresso aux clients. Pour ce faire, il convient de respecter la dose de 7 g de café moulu par tasse (par personne). Au-delà, on inspecte la qualité de la mouture qui doit être assez fine. En effet, si elle est trop grossière, elle risque de laisser passer l’eau trop rapidement.  

Pour préparer un délicieux café macchiato, il faut commencer par préparer un espresso et monter son lait frais entier. Il ne reste plus qu’à déposer deux cuillères à café de mousse avant de savourer.

Le cappuccino consiste à mélanger 1/3 de café à 1/3 de mousse et à 1/3 de lait. Le secret consiste à ajouter une mousse délicate à base de lait entier. Les fins gourmets peuvent saupoudrer leur boisson de cacao.

Comment réaliser des boissons de qualité barista chez soi ?

On peut préparer un café type barista dans sa cuisine. Pour cela, il suffit d’user de l’eau, des grains et des dispositifs adéquats. En étant attentif aux détails, on peut profiter d’une tasse de café au goût similaire à celle qu’on boit dans notre café favori.

Pour préparer du bon café, il est de rigueur de choisir des ingrédients de qualité. On oublie les grains moulus du supermarché qui sont pauvres en goût et on opte pour les grains fraîchement torréfiés. Autant se rendre dans une épicerie spécialisée pour acheter du café de qualité supérieure. Il ne faut pas hésiter à regarder des astuces de barista experts. Les vidéos de baristas professionnels sont d’une aide précieuse.

Maîtriser le Latte Art

Pour maîtriser la latte art, il faut avoir les meilleurs équipements en mains. Déjà, on a besoin de deux pichets en inox d’une contenance de 35 cl chacun.

Ensuite, il est capital de bien choisir son lait. Dans cette optique, on opte pour du lait frais et entier. La température de ce dernier doit être comprise entre 65 et 72 °C. Une fois que le lait mousse, on tapote le pichet pour faire éclater les bulles d’air.

On mélange avant de transvaser la moitié du lait dans le deuxième pichet. Il convient de mélanger le lait des deux pichets avant de remettre le tout dans un seul pichet. On remue à nouveau et on répartit dans les deux contenants pour obtenir une mousse onctueuse.

Pour faire de la latte art, on préfère les tasses en porcelaine.

Il faut tenir le pichet à 8 cm de la tasse et l’incliner à 45°. L’étape suivante consiste à verser le lait au centre en faisant de petits cercles. Une fois la tasse à demi pleine, le café lait forme un tout bien homogène. Il ne reste qu’à dessiner les figures. Notons qu’à chaque figure correspond une technique bien définie.

Après avoir expérimenté les différentes techniques de la latte art et de la préparation du café, on peut partager ses expériences sur les réseaux sociaux et internet.

Partager.