Le fromage de chèvre permet même aux intolérants au lactose de se régaler

Le fromage est l’aliment le plus consommé dans l’Hexagone. En effet, nous en consommons 26 kg par an et par personne. Avec la richesse de notre terroir et la variété de nos animaux, nous pouvons déguster du fromage de brebis, chèvre, vache et il existe 1500 sortes de fromages différents. Mais le fromage de chèvre reste tout de même le meilleur !

Différentes sortes de fromages de chèvre

Les produits fromagers ont la côte en France, et d’ailleurs, notre pays est réputé aussi pour cela… avec ses pains, ses pâtisseries et ses viennoiseries. D’ailleurs, le fromage ne va pas sans le pain. Qui ne s’est jamais régalé avec un morceau de baguette tartiné de fromage ? Nous pouvons trouver des fromages de chèvre Soignon sous différentes formes comme la bûche, téton, palet, crottin, cylindre ou croix, mais qu’importe notre choix, nous jouirons de saveurs uniques en bouche. A pâte molle, aux croûtes fleuries ou lavées, fraîches ou pressées, chacun des fromages de chèvre a sa propre individualité, et reste reconnaissable à sa saveur exquise et inimitable. 

A lire en complément : Santé : quand le bio s’installe dans les habitudes des consommateurs

Des fromages faibles en lactose

Que nous soyons intolérants au lactose ou pas, nous pouvons nous régaler avec un fromage de chèvre puisque certains produits, notamment à pâte mi-dure contiennent entre 0.1 à 1 g de lactose seulement pour 100 g de produit. Les fromages en brique, bûche, frais ou crottin, renferment également peu de lactose, et dans la majeure partie des cas, ils restent très bien tolérés. Par ailleurs, il existe aussi des fromages garantis sans lactose. Ces gammes sont spécialement conçues pour les personnes allergiques au lactose ou pour celles développant une sensibilité à cet élément suffisamment importante. 

Même les intolérants au lactose peuvent manger des yaourts 

Selon des études médicales, même en cas de forte intolérance au lactose, nous pouvons tout de même ingérer une quantité assez large : jusqu’à 7 g en seule prise. Cela permet alors à certaines personnes de continuer à se régaler avec du fromage. Ce produit contient de nombreux éléments excellents pour notre organisme, notamment le calcium, alors se priver de produits laitiers nuit à notre santé. D’ailleurs, les intolérants au lactose, peuvent aussi se régaler avec des yaourts comme les brassés ou fromages blancs au lait de chèvre, car les bactéries lactiques présentent aident à digérer le lactose au niveau intestinal. Effectivement, ces bactéries améliorent la digestion du lactose, même si le produit contient entre 2 et 4 g de lactose pour 100 g.

A lire aussi : Des cours de cuisine pour devenir un vrai chef à la maison

Un fromage plus digeste

Contrairement au fromage conçu avec du lait de vache, le fromage de chèvre est bien plus digeste. En effet, ce dernier est moins gras, et les acides gras qu’ils renferment (à chaîne courte), aident à faciliter son assimilation par l’organisme. Le fromage de chèvre contient aussi moins d’acides gras saturés par rapport au fromage au lait de vache, ce qui permet de ne pas augmenter le taux de cholestérol. Le fromage au lait de chèvre frais est aussi moins calorique. Il est donc à privilégier pour le bien-être de notre organisme. D’ailleurs, ce produit est une source de protéines, de vitamines et d’antioxydants et qui plus est, il reste une bonne alternative pour les végétariens. Alors pourquoi s’en priver ? Toutefois, comme toute bonne chose, il doit être consommé de manière modérée. 

 

Comments are closed.