Comment bien choisir son foie gras pour Noël ?

C’est encore le produit phare de ces fêtes de fin d’année. Le foie gras sera encore sur beaucoup de tables à Noël comme au réveillon de Nouvel An. Dans les magasins et les épiceries fines, on en voit de toute sorte et il est parfois difficile de savoir lequel choisir. Ces quelques petits conseils devraient vous permettre d’y voir plus clair.

Le foie gras en boîte

C’est souvent le plus abordable en termes de prix. Il y a d’abord celui que l’on nomme bloc de foie gras qui est une émulsion réalisée en mélangeant plusieurs foies. C’est le moins qualitatif, mais il est facile à toaster. C’est donc le produit idéal pour l’apéritif. Par contre à servir en entrée, il vaut mieux choisir le foie gras entier qui aura plus de consistance et sera meilleur en goût. Sur le site de https://www.foie-gras-godard.fr/ , vous trouverez ce type de produits.

A lire également : Guide complet pour bien choisir sa friteuse

Le foie gras cuit ou mi-cuit

Ici, c’est une question de température de cuisson. Le foie gras cuit est travaillé entre 90 et 110 degrés alors que le mi cuit l’est entre 70 et 85 degrés. L’intérêt du premier, c’est qu’il se conserve plus longtemps. Néanmoins, le second a pu garder davantage de saveurs. Il peut être conditionné de différentes manières ou cuit au torchon. Dans les épiceries fines, vous le trouverez en terrine, en conserve ou en bocal. Certains fabricants réalisent aussi une cuisson au sel qui garde vraiment tout le goût du foie.

Le foie gras amélioré

Certains spécialistes du sujet aiment aussi tenter des expériences en proposant une dégustation de différents foies gras. Certaines canarderies travaillent des produits plus originaux à l’occasion des fêtes. Ils en font à la truffe, à la figue, au piment d’Espelette et même au chocolat pour l’occasion. Ils le roulent dans du magret de canard fumé dans d’autres préparations pour réjouir nos papilles pendant les fêtes. C’est le moment idéal de faire une entrée originale en proposant ce type de produit à vos invités.

A lire aussi : Escale gourmande dans le Bordelais

Comments are closed.