IMG_2214L’ouest américain, terre de fantasmes ? Vrai. Je reviens d’un fabuleux voyage de 10 jours dans les États du Nevada, Arizona, Utah et Californie. Voici quelques trucs pour rendre votre séjour dans ce coin (relativement) délectable pour pas (trop) cher. Le mot clé ? Espresso. Non seulement tous les cafés qui en servent l’affichent en grand, mais en plus, ils y proposent parfois d’excellents repas !

Continue reading »

 

Un bon sablé doit craquer sous la dent et surtout… goûter le beurre ! Je les ai préparé après avoir transformé des nectarines farineuses en compote. Un mariage idéal. Mais c’est aussi très bon avec un coulis de fraise ou autre compote. Régalez-vous !

Continue reading »

Tagged with:
 

La Martinique gourmande s’invite à Montréal. Belle initiative qui, jusqu’au 23 septembre, permet de découvrir cette cuisine exotique dans 16 restaurants montréalais. Hier soir, j’ai été invité au Bistro Cocagne à déguster le menu spécial de cet évènement. Il m’a permis de découvrir la cuisine de Guy Ferdinant des restaurants martiniquais Petibonum et Babaorum (!), un grand gaillard fort sympathique (et fan d’Astérix, vous aurez compris) qui officiait en cuisine avec Alexandre Loiseau.

Continue reading »

Tagged with:
 

L’origine du nom a somme toute bien peu d’importance. Une blague entre copains. L’intérêt est bien plus dans l’assiette. Ce nouveau resto, qui a pris la place de l’ancienne Montée de lait, nous confirme qu’il existe bel et bien une gastronomie québécoise contemporaine. À l’instar de ses confrères du boulevard Saint-Laurent, qu’ils s’appellent Comptoir charcuteries et vins, Café Sardine ou Pastaga, Hôtel Herman nous amène sur la route d’une nouvelle cuisine locale réfléchie et aiguisée. Joie.

Continue reading »

Tagged with:
 

Vague imitation de l’Opéra Garnier de Paris, le Rialto est un joli bâtiment des années 20. Sa salle de spectacle offre une variété de soirées sympathiques, dont certaines sont très courues. Mais le Rialto est aussi un restaurant. Autrefois grec, il s’est récemment converti à la cuisine italienne. Un menu très classique. La salle, un peu tristounette, mériterait d’être égayée et on pourrait même y mettre des nappes, pour faire plus chic. On se contente plutôt d’une ambiance bistro, de plats bien préparés, certes, mais à l’intérêt limité. Résultat: un endroit peu fréquenté qui pourrait, avec un peu d’effort, devenir un chouette resto!

Continue reading »

Tagged with:
 

À Outremont, c’est l’événement. La vénérable Moulerie, qui n’attirait plus grand monde face à l’imposante concurrence, est devenue Le Murphy. Déco et cuisine ont subi une cure de jeunesse qui marque l’entrée de ce restaurant dans le 21e siècle. C’est aussi un grand retour: celui de Ian Perreault, un chef qui nous avait séduits à l’Area avant de quitter la scène de la restauration et de se nicher dans le service traiteur et le prêt-à-manger. Pas fous, les nouveaux proprios ont tout de même choisi de garder quelques classiques de l’ancien resto. La carte, cependant, a été presque totalement réaménagée.

 

L’ouverture du nouveau restaurant d’Helena Loureiro, chef du Portus Calle, était probablement l’un des événements les plus attendus cette année par les foodies de Montréal. Pendant six mois, la rumeur annonçait son inauguration «la semaine prochaine». Le bébé, le restaurant Helena, s’est finalement pointé le nez fin juin.

 

Vous n’aimez pas les touristes? Je vous recommanderais plutôt de prendre un bain de foule, rue Saint-Paul. Car il n’y a rien de plus agréable que de se sentir étranger dans sa propre ville, surtout quand la destination gastronomique est intéressante. Le Bevo bar + pizzeria est installé dans la petite rue Saint-Vincent, en plein cœur de l’action. Les rues pavées y sont piétonnes et la foule afflue. La terrasse du Bevo est très agréable. Nous y retrouvons ces chers amis avec qui nous avons passé de belles semaines en Italie. Un petit verre de prosecco? Et hop, nous voilà plongés dans l’ambiance post-vacances, avec pour seul espoir celui de prolonger encore cette agréable sensation.

 

Une parodie formidable des années allergènes, à la sauce « Les Misérables ». Tordant.

 

Voici les finalistes au concours Taste Canada / Les saveurs du Canada. Les gagnants seront annoncés lors de la cérémonie de remise des prix le lundi 5 novembre prochain à l’Arcadian Court de Toronto. Les noms des juges seront également dévoilés à ce moment-là.

NARRATIONS CULINAIRES
• Genèse de la cuisine québécoise, Jean-Marie Francoeur – Fides
• Une agriculture qui goûte autrement, Hélène Raymond and Jacques Mathé – Éditions MultiMondes
• Revel 2012 : Guide des champagnes et des autres bulles, Guénaël Revel – Modus Vivendi

LIVRES DE CUISINE GÉNÉRALE
• L’univers gourmand de Jean-Luc Boulay, Anne L Desjardins and Jean-Luc Boulay – Les Éditions Transcontinental
• À la di Stasio 3, Josée di Stasio – Flammarion Québec
• L’artisan culinaire, Sébastien Houle – Modus Vivendi

LIVRES DE CUISINE RÉGIONALE/CULTURELLE
• Asie: Un voyage culinaire, Vincent Beck and Diem Ngoc Phan – Modus Vivendi
• Su: La cuisine turque de Fisun Ercan, Fisun Ercan – Éditions du Trécarré
• Stefano Faita: Je cuisine italien, Stefano Faita – Éditions du Trécarré

LIVRES DE CUISINE SUJET UNIQUE
• Nos 200 meilleurs desserts et biscuits, Coup de Pouce – Les Éditions Transcontinental
• Saisis, Louis-François Marcotte – Flammarion Québec
• Sous le charme des courges et des citrouilles, Louise Gagnon – Les Éditions de L’Homme

Pour les finalistes en langue anglaise cliquez ici.